Vidéos

MotoGP70 : Joyeux anniversaire !

Tout a commencé un matin de juin 1949 – le 13 pour être plus exact – avec ce Grand Prix Motor Cycle Racing : une course de 425.047 km, disputée sur le circuit le plus exigeant du monde… L’Île de Man, reconnaissable à ses côtes escarpées ! On assistait alors au grand lancement Championnat du Monde moto, un an avant son homologue du quatre roues. Et à l’époque, ce n’était pas un combat de 45 minutes, mais un véritable marathon de sept boucles qui attendait les concurrents de la 350cc.

Freddie Frith en sortira vainqueur au guidon de sa Velocette, après avoir enregistré qui plus est une vitesse de pointe à 135.50 km/h dans son dernier tour. Les 75 engagés, qui évoluaient tous sur des machines britanniques, était malgré tout conscient des risques pris pour voir leur rêve s’exaucer ; l’Anglais Ben Drinkwater ayant perdu la vie dès le quatrième tour dans une chute.

Quatre jours plus tard, Harold Daniell remportait la toute première épreuve 500cc sur sa Norton, avec une moyenne de 139.887 km/h au terme de ces trois heures, deux minutes, 18 secondes et six dixièmes. Pour l’anecdote, Daniell s’était vu refuser quelques années plus tôt l’entrée dans les forces armées en raison de ses problèmes de vue. L’Irlandais Manliff Barrington s’était pour sa part imposé en 250cc sur sa Moto Guzzi. Les pilotes de la 125cc auront quant à eux dû attendre trois semaines de plus avant d’en découdre pour la toute première fois à Berne et les honneurs revenait à Nello Pagani.

70 ans plus tard, 19 Grands Prix figurent au programme ; soit l’équivalent de 15 pays visités. 19 nationalités sont représentées à travers les trois catégories. En 1949, les six manches étaient toutes situées en Europe et à l’exception de Monza, il s’agissait de circuits ouverts à la circulation le reste du temps. Il y avait bien sûr l’Île de Man, Berne en Suisse, Assen aux Pays-Bas, Spa-Francorchamps en Belgique, Clady en Irlande du Nord et bien sûr Monza. Ce Championnat était divisé en quatre catégories : 500cc (six courses), 350cc (cinq), 250cc (quatre) et 125cc (trois).

Le Championnat du Monde moto a toujours figuré parmi les pionniers et continue de montrer la voie, 70 ans plus tard, avec de nouveaux pays intégrés au calendrier. Car après tout, n’ayons pas peur du changement. Joyeux anniversaire au Championnat du Monde moto !